Thaïlande

Koh Lanta, la sauvage

Après 3h de bateau, 4h de bus et 3h de minivan nous arrivons à Koh Lanta ! Oui il s’agit bien de l’île de l’émission mais elle a bien changée. Il y a maintenant deux routes principales qui longent les côtes est et ouest de l’île. Elles sont bordées d’hôtels et de restaurants. Nous sommes un peu déçus lors de notre arrivée. Nous nous attendions à une île plus sauvage. Notre hôte nous attendaient patiemment (faut dire qu’on a eu 45 minutes de retard) pour nous ramener à l’hôtel avec sa propre voiture.

Nous lui louons tout de suite un scooter pour aller dîner les pieds dans l’eau. La plage n’est qu’à 600 mètres mais la location est valable 24h, autant en profiter! Nous prenons un verre dans un bar sur la plage. Un vrai bonheur après tout ce temps passé dans les transports!

Bamboo beach et Nuy bay beach

Bamboo beach, paysage de carte postale
Bamboo beach, paysage de carte postale

Le lendemain direction Bamboo Beach, la dernière plage de la route côté ouest. Réputée pour son sable blanc et son nombre de touristes restreints, c’est tout naturellement que nous décidons de nous y rendre. Quelques centaines de mètres avant d’arriver, nous apercevons le long de la route un restaurant qui surplombe la plage et nous offre une vue incroyable. Nous décidons de passer la matinée dans l’eau puis de nous y rendre pour le déjeuner.

L’après-midi, nous changeons de plage. On ne va quand même pas passer toute une journée sur la même! C’est Nuy Bay Beach qui nous séduit avec ses rochers et ses fonds remplis de poissons. On en profite pour faire un peu de snorkeling avec notre masque et notre tuba. Nous dînons ensuite au Kensa restaurant. Une bonne pizza en bord de mer ça fait du bien 😉

Le parc national de Koh Lanta

Le troisième jour sera consacré à la visite du parc national tout au sud de l’île. Nous sommes un peu déçus car la randonnée à faire dans le parc n’offre aucun point de vue sur la mer alors que nous sommes juste à côté. De plus, la durée de marche annoncée était de 2h et nous avons terminé la randonnée après seulement 45 minutes et nous ne nous sommes pas pressés !

Kayak dans la mangrove et vieille ville

L'embarcadère pour faire du kayak
L’embarcadère pour faire du kayak

Le dernier jour, nous nous rendons au bord de l’eau sur la partie est de l’île pour louer un kayak. Après négociation, ce sera 400 baths pour 2h. Notre loueur nous emmène à Tung Yee Pen, lieu de départ des kayaks dans la mangrove. Il nous fait monter dans le kayak et s’en va. Apparemment pour 400 bahts, le guide n’est pas inclus! Nous ramons donc seuls en direction de l’embouchure. Au bout, quelques kayakistes semblent observer quelque chose. Nous nous approchons et surprenons des dizaines de macaques en train de jouer dans l’eau. Ils sautent des arbres ou des bords du fleuve pour se jeter dans l’eau encore et encore. Ils se poussent entre eux et semblent vraiment beaucoup s’amuser. Voir des singes plonger dans l’eau d’une hauteur de 4m, on ne voit pas ça tous les jours! Nous poursuivons notre promenade dans une zone étroite où l’eau est peu profonde. La mangrove nous entoure et le silence est absolu. Nous ramons silencieusement à travers ce paysage que nous n’avons vu nul part ailleurs. C’est marée basse et les arbres apparaissent perchés sur leurs racines telles des milliers de doigts entrelacés allant s’agripper dans la terre boueuse. Après 1h30, nous avons vu ce que nous voulions voir et rentrons à l’embarcadère. Notre guide loueur n’étant pas là, nous suivons un autre groupe de touristes (qui a un guide!) pour ramener nos pagaies et gilets au bon endroit.

On bronze dans le kayak!
On bronze dans le kayak!

Nous récupérons notre scooter et nous dirigeons vers la vieille ville. Ici, les maisons sont en bois et sur pilotis. Aujourd’hui, la plupart des habitations au bord de l’eau ont été transformées en restaurants ou cafés. Nous comprenons pourquoi en entrant dans l’un d’eux. La vue sur les îles environnantes est saisissante. Nous prenons un bon repas à The Old House avant de filer en face se régaler avec un délicieux crumble à la mangue chez Grandma’s house. Il paraîtrait que c’est la même famille qui habite là depuis 4 générations! L’arrière-arrière grand père aurait été l’un des premier marchands à s’installer sur ce côté-là de l’île.

Nous finissons notre journée sur la plage la plus au sud de Koh Lanta mais du côté est cette fois. Il s’agit de la plage accolée au resort Pirate’s Paradise. L’accès à la plage est gratuit et il n’y a quasiment personne. Un petit tour de drone, un peu de snorkeling et on repart pour l’hôtel. Nous pique-niquons sur la plage proche de l’hôtel devant un magnifique coucher de soleil comme chaque soir. Ça commence à devenir une habitude.

Nous avons hâte de découvrir la dernière île de notre voyage en Thaïlande, Koh Lipe. Il paraît que certains la comparent aux Maldives alors allons vérifier !

Un autre coucher de soleil les pieds dans le sable
Un autre coucher de soleil les pieds dans le sable
Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.
consectetur quis mattis accumsan ut id ipsum