Malaisie

Perdus dans les plantations de thé des Cameron Highlands

Nous arrivons dans la ville de Tanah Rata après 3h30 de route depuis Ipoh. Le bus nous dépose dans le centre, mais de toute façon la ville n’étant pas très grande cela ne fait pas de grande différence. Nous rejoignons notre hôtel : Father’s guesthouse. Nous avons droit à une belle chambre avec un balcon pour 23€ la nuit. C’est un peu au dessus de notre budget habituel mais nous avons besoin d’un peu plus de confort de temps en temps 😉 Nous prenons l’après-midi pour trier et retoucher nos photos ainsi qu’avancer les articles sur le blog (oui oui, on est un peu en retard).

La région est connue pour ses magnifiques plantations de thé où les colons anglais partaient pour se reposer et se mettre à l’abri de la chaleur. Nous sommes à 1400 mètres d’altitude, ce qui nous permet de souffler un peu! En effet, nous apprécions les 20°C qu’il fait à cette altitude car nous étions plutôt habitués (si on veut) à 34°C depuis notre arrivée en Malaisie. C’est un temps parfait pour marcher ! Le lendemain matin, nous partons donc pour une randonnée dans les alentours de la ville.

Nous commençons par l’itinéraire numéro 10. À Tanah Rata, les chemins sont numérotés et l’on peut récupérer des cartes dans tous les hôtels ou bien utiliser la technologie et donc Maps.me ! Nous commençons par monter dans un chantier entre deux tractopelles, sympa ! Une dame nous indique le chemin à suivre et nous finissons par entrer dans une jungle épaisse à l’abri du soleil et de la chaleur. La montée est raide mais très agréable puisque nous sommes seuls sans aucun autres bruits que ceux du vent et des animaux autour de nous.

Nous nous frayons un passage entre les racines et arrivons au sommet. La vue n’est pas vraiment dégagée mais c’est beau. Nous continuons par l’itinéraire numéro 6 qui n’a pas été entretenu depuis des années vu l’état du sentier. Heureusement que nous avons pris un pantalon car la végétation nous laisse à peine passer! Si on avait su, on aurait acheté une machette avant de partir. Nous arrivons enfin sur un chemin puis une route goudronnée qui nous mène à un village.

Nous apercevons au loin les plantations de thé vers lesquelles nous nous dirigeons. Ces petits buissons verts nous rappellent notre voyage au Sri Lanka quelques années plus tôt. Nous marchons sur un sentier au milieu des arbustes. Une petite rivière coule tranquillement à côté de nous. Les nuages jouent à cache-cache avec le soleil et changent le paysage à chaque minute.

Nous remontons ensuite jusqu’à la plantation de thé Cameron Valley pour y déguster un peu de leur breuvage. Alors que nous marchons, un chien tout tranquille sur le bord du chemin se met soudainement à tirer sur le pantalon de mon mari et à aboyer. Le pantalon s’en sort avec un trou mais la jambe n’a rien, ouf! Heureusement qu’il était large. Nous nous imaginions déjà à l’hôpital en train de se faire faire des injections contre la rage. Après nous être éloignés prudemment mais rapidement, nous allons donc informer la plantation qu’un chien sur leur terrain attaque et mord les passants.

Première réponse : ce n’est pas notre chien! Évidemment !

Deuxième réponse : le responsable n’est pas là. Merci, au revoir.

Nous insistons pour qu’ils prennent garde à ce chien et fassent en sorte que cela ne se reproduise pas, en l’attachant par exemple. Nous prenons une tasse de thé et des petits gâteaux en terrasse face aux plantations et nous réalisons enfin que nous sommes trop gentils. Nous avons failli finir à l’hôpital et nous n’avons même pas un mot d’excuse ?

Les plantations de thé
Les plantations de thé

Nous montons donc au bâtiment principal de la plantation pour leur parler du problème. Entre temps, nous voyons le chien posté au même endroit en train d’aboyer fortement sur des touristes. Nous leur crions que le chien mord mais il ne le fera pas cette fois-ci, sans doute parce que ceux-ci étaient accompagnés de leur propre chien.

Arrivés à notre but, nous cherchons un responsable. Une dame nous indique le caissier de la boutique de thé. Nous lui expliquons le problème et il appelle une autre personne à qui nous ré-expliquons l’histoire et qui nous dit : J’appelle le responsable ! 😉 On va y arriver ! Elle téléphone quelques minutes puis nous sort une excuse du type : Nous sommes désolés, ce n’est pas un chien appartenant à la plantation etc etc, puis-je vous offrir du thé et des scones ? Bon au moins, on aura eu un petit dédommagement… Il ne me reste plus qu’à raccommoder le pantalon et on passe à autre chose ! Plus de peur que de mal !

Le soir nous croisons un groupe de voyageurs qui s’est perdu pendant 5 heures dans la jungle en prenant l’itinéraire numéro 9. Celui-ci est apparemment en pire état que le n°6, si jamais vous passez dans le coin, je vous conseille de l’éviter. On leur a donc conseillé d’éviter le chien de la plantation pour qu’ils profitent un peu de leur voyage 😉

Cameron Valley tea
Cameron Valley tea

Nous partons le lendemain pour Kuala Lumpur. Nous n’avons pas hâte de retrouver les 35 degrés mais hâte de découvrir cette ville pleine de gratte-ciels !

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.
ut justo venenatis, odio quis libero ante. leo accumsan ipsum