Malaisie

Que faire à Georgetown sur l’île de Penang

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les afficher en grand.

Fraîchement arrivés en Malaisie depuis la Thaïlande, nous sommes tout d’abord passé par Langkawi qui ne nous a pas particulièrement séduit. Beaucoup de sites touristiques fermés ou déserts et au final peu de lieux authentiques ou gratuits.

Nous nous sommes donc dirigés vers une deuxième île, Penang. Et là c’est tout le contraire. Il y a plein de choses à faire et à visiter ! En voici une liste non exhaustive.

Chercher les fresques de la ville de Georgetown

Pour moi, c’est l’incontournable de cette ville. Des dizaines de fresques sont réparties dans les rues de la vieille ville. Une carte pourra vous être fourni par l’Office de tourisme ou par votre hôtel (comme nous) sinon il y a toujours maps.me ! 

Ce qui m’a plu dans cette activité c’est de découvrir la ville à pied en allant dans des quartiers que je n’aurai pas visité sans les fresques. Et puis, c’est comme retomber en enfance et faire une chasse aux trésors 😉 

Certaines fresques sont particulièrement abîmée par rapport aux photos qu’on peut voir sur internet mais de nouvelles ont été peintes récemment. En nous baladant dans le quartier de notre hôtel nous sommes même tombés sur deux jeunes qui dessinaient puis peignaient sur un mur blanc. 

Découvrir la faune et la flore du parc national de Penang

Nous avons pris le bus 101 depuis la gare routière Komtar pour rejoindre le plus petit parc national de Malaisie. L’entrée est gratuite. Il faut juste s’enregistrer au guichet. Le parc ferme à 17h.

Dans ce parc, vous pourrez découvrir plus de 1000 espèces de plantes et 143 espèces animales. Si vous avez de la chance vous verrez peut-être un varan ou un singe aux yeux blancs, le dusky leaf monkey. Nous avons vu 1 singe et deux varans dont un que nous avons pu observer nager avec grande facilité.

Il y a de nombreuses randonnées dans le parc. Lors de notre venue en janvier 2019, de nombreux sentiers étaient fermés à cause d’une coulée de boue et nous n’avons pas eu le choix de l’itinéraire. Nous avons donc marché 1h15 (sans nous presser et en prenant des photos sur le chemin) jusqu’à la plage des tortues (turtle beach). Sur cette plage, des tortues viennent régulièrement pondre leurs œufs. Un centre de protection de cet animal se visite sur la plage. Vous pourrez observer des tortues adultes ainsi que des bébés. L’entrée est gratuite.

Dernière chose à savoir pour ce parc. Il est impossible de se baigner car l’eau est remplie de méduses. Il y a parfois de forts courants ramenant de grosses vagues et le fond devient très profond rapidement. De plus, nous avions entendu que les eaux autour de Penang étaient très polluées et que la baignade était donc déconseillée.

Prendre de la hauteur sur Penang Hill

Vue depuis la sortie du funiculaire
Vue depuis la sortie du funiculaire

Penang hill est une colline dominant la ville de Georgetown à une hauteur de 833m. Le sommet est accessible à pied bien sûr mais je vous conseille le funiculaire. Il coûte 15RM l’aller ou 30RM l’aller/retour, logiques ces malaisiens ! En 5 minutes, vous êtes en haut et la vue est splendide. Un peu de brume nous a empêché de faire des photos comme nous l’aurions voulu mais ça vaut le coup.

Vue de Georgetown
Vue de Georgetown

En haut, vous trouverez de nombreux restaurants, cafés, photographes etc… Il y a possibilité de faire 3 balades qui diffèrent par leur temps et distance du funiculaire. Nous avons un peu regretté le côté “trop bétonné” des sentiers.

Vous pouvez ensuite redescendre du côté du jardin botanique mais attention c’est 5 km de descente raide sur une route goudronnée qui vous attendent. Nous n’avons pas visité le jardin botanique. Nous sommes tombés sur une française qui voyageait depuis 25 ans et nous sommes restés tout l’après-midi à discuter avec elle. Elle nous a d’ailleurs confié que le jardin des Orchidées n’était que très rarement en fleurs donc si vous ne venez que pour ça passez votre chemin 😉

Changer de pays à chaque rue en se baladant dans les quartiers de Georgetown

Nous avons débarqué à Penang en bateau et nous nous sommes retrouvés face à de grands bâtiments blancs au style franchement colonial. 2 rues plus tard, la musique bâtait son plein et les saris de couleur nous transportaient en Inde. Nous avons appris plus tard que ce jour là était un jour de fête pour les indiens. Après avoir avalé un délicieux naan au fromage et un poulet massala, c’est en Chine que nous nous sommes retrouvés lorsqu’un temple orné de lanternes rouges nous a fait face. Quelques mètres plus loin, une mosquée grandiose nous accueillait avec les chants de la prière du muezzin.

Sur les quais, de nombreuses familles chinoises sont installées et regroupées en clan. Chacun d’eux possède son propre ponton où il a construit de nombreuses habitations sur pilotis. Il est possible de visiter cette partie de Georgetown mais jusqu’à 21h car cela reste un lieu de vie pour les résidents.

Cette ville est incroyable par sa tolérance. Les habitants cohabitent avec une incroyable facilité et ne semblent pas se soucier de l’origine ou de la religion de leurs voisins, en apparence en tout cas. Nous avons adoré ce mix culturel. C’est un beau message d’espoir pour notre monde.

Nous partons ensuite pour Ipoh, une ville moins touristique mais qui va je l’espère nous charmer tout autant!

Nos bonnes adresses pour Penang :

Pour un bon hôtel pas cher : Cocoa Mews dans le quartier indien, une bonne adresse pour 50 RM la nuit la chambre sans fenêtre avec sdb commune. Ils ont aussi des chambres avec fenêtres bien sûr !

Pour un bon petit déjeuner : Coffee atelier. Le jus d’orange a été pour l’instant le meilleur de notre voyage.

L'atelier coffee
L’atelier coffee

Pour un bon restaurant indien : Kapitan en plein coeur de Little India. Attention c’est épicé !

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.
Aliquam libero consequat. dolor. commodo Lorem nec venenatis justo mattis ipsum