Singapour

Singapour, la ville du futur

Singapour, la ville du futur

Arrivés à Singapour, nous comprenons que nous avons changé de monde. Les rues sont propres. De grands trottoirs nous emmènent au métro immaculé. Les passages piétons sont bien là et il y a même une borne pour que les personnes âgées se signalent afin que la durée du « petit bonhomme vert » soit plus longue. Ici, il y a une amende pour tout : manger dans le métro, jeter un papier par terre, fumer etc.

Nous rejoignons notre hôtel du futur qui est en fait une auberge avec des dortoirs en forme de capsules spatiales. Chacun a son espace privé avec lumière, chargeur usb et ventilation intégrée. Au top ! À Singapour, les logements sont très chers tout comme le coût de la vie en général d’ailleurs. Du coup, nous avons opté pour le dortoir mais high tech s’il vous plait 😉

Singapore City Gallery

Le lendemain après un bon petit déjeuner à l’hôtel, nous rejoignons la Singapore City Gallery. Il s’agit d’une exposition gratuite sur les avancées technologiques de Singapour ainsi qu’une immense maquette de la partie principale du pays. Et oui, Singapour est une ville et un pays à la fois. 719 kilomètres carrés pour presque 6 millions d’habitants, ce qui lui vaut la densité de population la plus élevée de l’Asie et la deuxième au rang mondial.

Nous commençons par l’exposition temporaire expliquant la rationalisation des livraisons dans le pays ainsi que les avancées futures avec la distribution des colis par drone.

À l’étage, nous découvrons une maquette miniature d’une partie de la ville. Nous restons un moment à détailler les gratte-ciels et à les photographier.

Maquette de Singapour vue de l'étage supérieur
Maquette de Singapour vue de l’étage supérieur

Après la visite nous savons que juste à côté, un food court couvert (ensemble de stands de restauration) va nous offrir de quoi nous sustenter. Nous tombons sur un stand de salades à composer soi-même. Parfait !

Chinatown

En sortant du food court, le temple de la dent du Bouddha marque le début du Chinatown. Ce temple chinois sur 5 étages abrite un musée et une terrasse sur le toit. L’intérieur est magnifique, rempli de statues de divinités.

Nous nous baladons dans le Chinatown tout neuf. Les maisons sont colorées et n’ont qu’un seul étage. La musique chinoise nous accompagne ainsi que les odeurs de nourritures asiatiques.

Nous continuons par le quartier colonial de Singapour. Ici, on se sent en Angleterre. Un terrain de cricket est entouré par l’ancienne cour suprême, une église toute blanche et un théâtre aux allures coloniales.

Nous finissons notre journée dans un café avant d’entamer la suivante au zoo.

Starbucks ;)
Starbucks 😉

Singapore Zoo

Pour nous y rendre nous prenons le métro puis un bus. La gare routière est très moderne. Elle est divisée en portes d’où partent différents bus. Des files de couleurs ont été créées avec le numéro de bus écrit en gros au sol pour ne pas se tromper. C’est super simple de se déplacer. Attention par contre, les autobus du pays ne rendent pas la monnaie.

Arrivés au zoo, nous entamons notre visite par la canopée. Ici des singes vivent en semi-liberté puisqu’il n’y a pas de cages ou d’enclos. Ils peuvent se déplacer d’arbre en arbre au milieu des touristes. C’est la première fois que nous visitons un zoo où le visiteur est littéralement dans l’enclos.

Une serre immense est aménagée et des animaux bien différents vivent ensemble. On y croise des perroquets, des maki katas ou encore des chauves-souris géantes sans barrière entre eux et vous. Inoubliable !

Le zoo a réparti les animaux en fonction des lieux où on peut les trouver ou en groupes d’espèces comme les félins. Nous restons un moment devant d’immenses tortues qui semblent sorties de Jurassic park. Les crocodiles de plusieurs mètres attirent aussi notre attention tout comme le dragon de Komodo.

Un groupe de rhinocéros blanc
Un groupe de rhinocéros blanc

Le zoo est immense et il faut bien compter une journée pour parcourir tout le parc. De plus, des spectacles ou explications sur certaines espèces sont données à des horaires fixes. Nous avons assisté à un spectacle de « dressage » qui ne m’enthousiasmait pas jusqu’à ce que 5 personnes entrent avec un anaconda de 7 mètres dans les bras. A voir absolument !

L'anaconda de 7 mètres
L’anaconda de 7 mètres

Pour le retour, nous avons découvert qu’une navette nous ramenait directement à la station de métro Khatib pour 1$. C’est un tarif vraiment intéressant puisque nous avons payé plus du double avec le bus à l’aller.

Garden By The Bay

Le lendemain est alloué à la visite des jardins botaniques. Ici, sur 101 hectares de terrain s’étendent de l’herbe verte, des arbres immenses et des super-arbres. Mais qu’est ce que les super-arbres me direz-vous ? Il s’agit de constructions sur lesquelles sont plantées des orchidées et d’autres plantes. Jusque là rien de fou mais ces constructions ont pour but de recueillir l’eau de pluie et permettent l’arrosage du parc avec ce système. Ce procédé permet d’économiser l’eau douce dont a cruellement besoin la cité-État. De plus, tous les déchets végétaux du parc servent à alimenter un générateur qui fait fonctionner les climatiseurs et les déshumidificateurs d’air qui servent pour les serres.

Mais quelles serres me direz-vous ? 😉 Ce parc qui n’en finit plus contient aussi deux immenses serres de 1,2 et 0,8 hectares. La première serre reproduit un climat méditerranéen. L’air est plus sec qu’à l’extérieur et ça fait du bien. On y trouve des plantes d’Europe, d’Afrique, d’Australie et d’Amérique.

La deuxième serre est une serre tropicale où une chute d’eau de 35 mètres vous accueille. On sent tout de suite que le climat est plus humide ici ! Tout est très bien organisé. Le personnel nous fait monter tout en haut grâce à un ascenseur puis nous descendons à pied à l’aide de grandes passerelles qui font le tour de la structure centrale. Les plantes sont reparties en fonction de l’altitude à laquelle elles poussent dans la nature.

Nous rentrons ensuite dans notre capsule hôtel pour nous mettre au frais.

Vue de Singapour
Vue de Singapour

Notre dernier jour sera consacré à la préparation de nos sacs pour la Nouvelle-Zélande. Nous nettoyons nos sacs, nos chaussures et tout ce qui peut contenir des saletés ou graines car ce pays est très strict. A l’arrivée, il faut déclarer tout ce qui a pu être en contact avec des animaux ou végétaux de pays différents.

Nous partons quand même visiter l’East Coast Park juste à côté. Des porte-conteneurs remplissent l’océan devant nous. La plage est presque vide car il n’est pas conseillé de se baigner ici. Il fait très chaud, trop chaud pour nous et nous décidons de rentrer au frais finir de tout préparer avant de rejoindre nos amis pour un mois en Nouvelle Zélande ! Ça y est on change de continent !

Les prix des visites :

  • Zoo de Singapour : 35S$
  • Flower dome et Cloud forest (les deux serres du parc) : 28S$ par personne
  • Les autres visites sont toutes GRATUITES !
Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.
lectus mi, felis mattis at justo ut non pulvinar id sit