Cambodge

3 jours de visite des temples d’Angkor

Après une journée tranquille à visiter Siem Reap à vélo, nous entamons notre visite des temples d’Angkor.

Ce qu’il faut savoir c’est que plusieurs circuits s’offrent à vous pour visiter Angkor. Ces trajets peuvent être réalisés en minivan, voiture, tuk-tuk ou vélo. Nous avons choisi le tuk-tuk car nous pouvions profiter du paysage tout le long du trajet et que les 10km pour rejoindre le site depuis l’hôtel nous paraissaient bien longs par 34 degrés à l’ombre. Notre chauffeur s’appelle Mao et sera le même pendant les 3 jours.

Des moines se déplaçant en tuk-tuk
Des moines se déplaçant en tuk-tuk

Premier jour à Angkor : la grande boucle

Le premier jour, Mao nous emmène faire le grand tour. Il est plus long en terme de kilomètres mais on ne voit pas les temples principaux (Angkor Vat et le Bayon). Nous préférons finir par le plus spectaculaire.

Deux enfants jouant dans les temples
Deux enfants jouant dans les temples

Après avoir acheté nos tickets (62$ pour 3 jours par personne tout de même!), nous entrons sur le site. Angkor est en réalité une immense jungle où sont disséminés des temples par-ci par-là. Nous comprenons pourquoi certains sont restés invisibles aux yeux des hommes pendant des siècles .

Nous enchaînons les temples. Ils sont plus ou moins en bon état, plus ou moins restaurés, plus ou moins grands et étendus. Chaque temple a sa particularité. Entre les tours dressées au milieu de plan d’eau, les temples composés de dizaines de portes et les volées de marches qui n’en finissent plus, il y a de quoi faire!

De 8h à 14h, nous n’arrêtons pas une minute. Après la visite du dernier temple, nous décidons de manger sur place. Les prix affichés sont exorbitants pour le pays : 7$ le plat! En voyant nos têtes, l’hôtesse nous propose tous les plats à 4$. Mouais… c’est un peu mieux mais nous essayons de manger pour 2$ pour tenir le budget. Nous commençons à partir et là tous les plats passent à 3$! Allez on craque, nous mangerons ici.

Nous rentrons ensuite à l’hôtel nous reposer et profiter de la piscine après une bonne journée de visite.

Deuxième jour : la petite boucle

Le lendemain, le réveil sonne à 4h30. Nous avons rendez-vous avec le plus grand temple d’Angkor pour le lever du soleil : Angkor Vat !

Mao est déjà devant le portail et à 5h nous sommes dans le tuk-tuk avec notre petit déjeuner préparé par l’hôtel dans notre sac.

Nous marchons dans la pénombre et nous postons à un endroit stratégique pour découvrir le plus grand monument religieux du monde. Le spectacle est magnifique, tout doucement la lumière change et le temple se devoile devant nous. Les trois plus hautes tours se reflètent dans les deux bassins de part et d’autre de l’entrée principale. C’est grandiose.

Vers 6h30, nous partons explorer l’intérieur d’Angkor Vat et il y a déjà la queue pour monter au sommet. Nous restons quasiment 2h dans l’enceinte puis nous rejoignons Mao.

Il nous emmène ensuite au Bayon où 216 visages sculptés rappellent aux pèlerins l’autorité du souverain Jayavarmann VII. Ici, nous retrouvons nos amis les chinois qui nous demandent (ou pas) une photo avec eux, qui nous poussent pour passer avant nous, qui parlent fort, très fort. Ah, un vrai moment de bonheur!

Nous marchons ensuite jusqu’à d’autres temples avant de revenir auprès de notre tuk-tuk.

Nous avons beaucoup aimé un des derniers temples visités, le Ta Prohm. Les énormes racines des arbres étouffent les pierres restantes. Lors de sa découverte, les locaux ont tenté de nettoyer les lieux en coupant les arbres mais certaines parties se sont effondrées. Ils les ont donc laissés tel quel. L’atmosphère qui s’en dégage est vraiment particulière, on ne peut pas deviner que le temple était là avant les arbres qui se sont appropriés les vestiges.

Nous rentrons à l’hôtel vers 13h30 complètement épuisés par cette journée qui a commencé à 4h30 du matin. Comme à notre habitude, nous nous faisons avoir sur le plat que nous commandons. Le sandwich américain de la carte de l’hôtel est en fait un pauvre pain de mie toasté avec 2 morceaux de bacon et 10 chips à côté… Tant pis, nous mangerons mieux ce soir.

Troisième jour : Banteay Srei et Banteay Samré

Notre dernière matinée commence de façon originale car nous nous retrouvons à traduire de l’espagnol en anglais et inversement pour des touristes de l’hôtel. Voyant la serveuse décontenancée lorsque la dame espagnole lui demande un café con leche. Nous tentons de l’aider. Nous finissons par sympathiser avec Ana et Mario, un couple de Malaga. Nous prendrons notre petit déjeuner du lendemain avec eux et nous échangerons longuement sur les différences entre le Vietnam, le Cambodge et nos pays occidentaux. Encore deux personnes de plus à aller voir en rentrant 😉

Nous finissons par partir avec notre chauffeur de tuk-tuk vers 8h30. Une bonne heure de route nous attend avant de fouler les ruines du Banteay Srei. Ce temple-là nous a vraiment plu. Il est plus petit mais les murs fourmillent de petits détails. Des travaux gigantesques ont été réalisés afin de lui redonner sa splendeur d’antan.

Notre dernier temple à découvrir est le Banteay Samré. Celui-ci est extrêmement calme quand nous arrivons. Cela fait du bien après les hordes de touristes d’Angkor Vat ou du Bayon. Nous flânons entre les tours à la recherche de sculptures ou d’inscriptions. Nous terminerons sur une bonne note avec ce lieu si paisible.

Bon à savoir :

  • L’entrée à Angkor coûte 37$ pour une journée, 62$ pour 3 jours utilisable sur une période de 10 jours ou 72$ pour une semaine utilisable sur un mois.
  • Le grand circuit ne permet pas de visiter Angkor Vat ou le Bayon donc si vous ne faites qu’une journée sur place privilégiez le petit circuit.
  • Les tarifs des tuk-tuks sont sensiblement les mêmes dans tous les hôtels. Il vous en coûtera 15$ pour le petit circuit et 18 pour le grand. A cela il faut ajouter 5-6$ pour rallonger la journée pour le lever ou le coucher du soleil (de 4h30 à 7-8h du matin ou après 17h pour le soir).
  • Pour rejoindre les temples plus éloignés comme le Banteay Srei, il vous faudra quasiment 1h de tuk-tuk et la journée coûte 28$.
  • ATTENTION, vous ne pourrez pas rentrer dans les temples si vous n’avez pas les épaules et les genoux couverts. Ne prenez pas d’écharpe transparente cela ne suffira pas.
  • Prévoyez de bonnes chaussures car les temples ne sont plus en très bon état et il y a souvent beaucoup de marches à monter.
  • Prévoyez de l’eau avant car sur place elle est plus chère. Notre chauffeur de tuk-tuk nous a offert de l’eau tout le long du trajet. Il l’avait acheté avant d’entrer sur le site.
  • Ne sous-estimez pas le soleil, prenez bien un chapeau/casquette et de la crème solaire.
  • Vous n’avez pas besoin de votre passeport pour acheter vos tickets. On vous prendra simplement en photo.
Un lotus à l'entrée du Banteay Srei
Un lotus à l’entrée du Banteay Srei
Written by -

2 Comments

  • Romain 1 avril 2019 at 23 h 17 min

    Vos photos sont superbes. Angkor est un lieu magique quand on prend la peine de s’y perdre un peu. Par exemple la plupart des temples ont une entrée principale où se pressent les touristes et d’autres entrées où l’on se sent beaucoup plus tranquille. Il y a quelques années les grand et petits circuits n’existaient pas et on choisissait la veille les temples à visiter et le rythme de la visite avec son tuk-tuk. Ces circuits imposés enlèvent un peu du plaisir de la visite et on se retrouve à faire les mêmes temples que tout le monde aux mêmes heures. Pour les plus courageux il y a toujours la possibilité de louer des vélos ou des e-bikes pour retrouver cette liberté.

    Reply
    • commeuneenviedevoyage 20 avril 2019 at 3 h 59 min

      Effectivement, il est difficile de sortir du circuit classique mais il est tout de même possible d’organiser son propre circuit avec un tuk-tuk. Le vélo nous y avions pensé mais avec la chaleur, nous avons préféré ne pas brûler 😉

      Reply

    Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Instagram

    Instagram n'a pas retourné le status 200.
    elit. tempus quis elit. libero. Praesent