Chine

Deux jours à Xi’an pendant la fête nationale chinoise

Deux jours à Xi’an pendant la fête nationale chinoise

Notre arrivée matinale à Xi’an nous permet de poser rapidement nos sacs à notre nouvel auberge pour filer prendre le premier bus pour rejoindre l’armée enterrée. En effet, ce premier jour sera consacré à la visite d’un des plus spectaculaires sites chinois : l’armée enterrée en terre cuite de l’empereur Qin (prononcer ‘tchine’). Le souverain, un peu mégalo, souhaitait être enterré au milieu d’une armée reflétant sa puissance. Le chantier dura 36 ans. Le site fut redécouvert en 1974 lorsque des paysans tentant de creuser un puit tombèrent sur des débris de poteries.

Un soldat de l’armée en terre cuite

Après une bonne heure de trajet, le chauffeur nous dépose à l’entrée. Le billet coûte 120 yuans par personne. Des guides tentent de nous vendre leurs services en prétextant que c’est obligatoire pour entrer. C’est complètement faux !

Nous marchons 10 minutes dans un petit parc pour rejoindre les 4 grands bâtiments qui composent le lieu. Le premier s’avérera être une exposition intéressante sur la découverte des lieux et les fouilles. Les 3 autres bâtiments sont en fait les sites de fouilles, protégés par d’immenses hangars. Le plus impressionnant est le numéro 1. Nous découvrons une véritable armée de soldats grandeur nature, même un peu plus grands que la moyenne des chinois puisqu’ils mesurent entre 1m75 et 1m95. Aucune pièce n’a été retrouvée intacte. Chacun des soldats exposé ici a été reconstitué, assemblé et recollé.

Des fouilles ont encore lieu. Malheureusement, il semblerait que le meilleur moyen de protéger cette armée de l’érosion soit de l’enterrer à nouveau. Certaines parties ont déjà été recouvertes. Nous découvrons que l’armée n’était pas seulement composée de soldats mais aussi de chevaux et de chars finement façonnés en terre cuite eux aussi.

2 heures plus tard, nous avons faim et jetons notre dévolu sur un McDo et un café au Starbucks. On a le droit de craquer de temps en temps hein ?! 😉

Nous rentrons ensuite à Xi’an où nous découvrons une file d’attente extrêmement longue pour prendre le métro. Pour ceux qui connaissent Lyon et sa fameuse fête des lumières et bien la Chine pendant la première semaine d’Octobre c’est pareil ! Des files d’attentes à n’en plus finir, des policiers qui hurlent dans leur mégaphone, des barrières de partout pour contenir et guider les gens. Pour nous, un enfer. Après 45 minutes d’attente pour entrer dans le métro, nous décidons de sortir dans le centre ville.

Les rues sont noires de monde mais la scène devant nous est magnifique. Deux tours remplies de lanternes chinoises sont éclairées et la ville est en fête. Depuis la porte sud, un spectacle son et lumière va se jouer. Quelle chance, nous arrivons juste à temps ! Des danseuses se mêlent aux décors illuminés. Nous profitons pleinement de ce moment puis rentrons sagement nous coucher.

Le lendemain direction la forêt des stèles. Comme son nom l’indique des centaines de stèles sont disposées dans 7 salles ainsi qu’à l’extérieur. Curiosité du lieu, certaines d’entre elles sont posées sur des statues en forme de tortue. Le lieu est paisible et nous fait oublier un peu le tumulte de ces derniers jours. A mon avis ce n’est pas un immanquable puisque j’avais oublié d’en parler la première fois que j’ai écrit cet article mais si vous voulez visiter un endroit tranquille dans cette ville de 5,5 millions d’habitants cela s’avère un bon choix. Un petit bémol, peu d’explications en anglais et toutes les stèles sont en chinois ;).

Nous filons ensuite vers le quartier musulman de la ville. Pause historique : Xi’an étant le début de la route de la Soie, il semblait évident que des marchands musulmans s’y installent. On y trouve également la plus importante mosquée de Chine mais reprenons notre récit 😉 Nous sommes le 1er octobre et c’est férié en Chine. Les rues sont remplies de chinois en vacances. Les vendeurs de rue crient à tue-tête pour vendre leurs brochettes de viande ou leurs glaces. Ce coin de la ville est connu pour proposer la meilleure street food de Xi’an. Nous commençons par des sortes de nems au canard rôti, un délice ! Nous tentons ensuite les brochettes de poulpe, hum pourquoi pas ? Puis nous mangeons un gâteau à l’amande, une banane frite et des chips sur un bâtonnet avec du ketchup ! C’est autant un régal pour les papilles que pour les yeux. Nous ne savons plus où donner de la tête tellement le choix est grand.

Après un gros bain de foule dans la rue principale, nous la quittons pour pénétrer dans un endroit beaucoup plus calme : une mosquée. Ici il suffit de ne pas avoir de shorts ou de jupe courte pour entrer. L’endroit est apaisant. Il s’agit en fait d’un ensemble de petites cours séparées par des portes ou des bâtiments en bois. Les photos parleront mieux que moi je pense. Au fond, la salle de prière n’est accessible qu’aux pratiquants. Nous visiterons deux mosquées. La grande mosquée est payante (25 yuans) et l’autre, Daxuexixiang, gratuite. Mise à part la taille c’est exactement la même chose à l’intérieur.

Nous décidons ensuite de nous rendre à la poste pour envoyer quelques souvenirs et guides qui commencent à peser dans notre sac à dos. Je ne m’attarderai pas sur ce moment et en ferai un article entier. Je vous promets ça vaut bien ça !

Nous rentrons ensuite à l’auberge pour récupérer nos gros sacs à dos et aller prendre notre train pour Chengdu qui part dans 4h. La gare est à 1h de bus et nous sommes encore et toujours pendant la semaine de vacances des chinois.

Le trajet en métro se passe bien. Il y a même moins de monde que d’habitude. L’arrêt de bus est juste à la sortie. Beaucoup de monde se presse déjà avec ses valises. L’autocar arrive et il est déjà plein à craquer. Le chauffeur hurle en chinois ce que nous déchiffrons comme : “le bus est plein”. Les gens se ruent sur la moindre petite place. Les portes ne ferment plus. Nous décidons de prendre le suivant.

Il arrive et c’est le même problème. Tout est archi plein. Nous forçons le passage comme tout le monde et arrivons à monter. Il n’y a plus un centimètre de place pour poser ses affaires. Je garde mon sac de 13kg sur le dos pendant un bon quart d’heure sans pouvoir bouger un seul orteil. Une dame est chargée de faire payer les tickets. Elle est juste à côté de moi et hurle toutes les 10 secondes. Le bus roule mais ne prend plus personne aux arrêts suivants. On s’arrête parfois un peu plus loin pour permettre aux passager de descendre avant que d’autres n’aient le temps de rejoindre le bus en courant.

Ce qui est étonnant c’est que les passagers sont sereins. Personne ne s’énerve. Un vieux monsieur semble faire des blagues et amuse la galerie. Je me retrouve sur la pointe des pieds car je ne peux plus poser mon pied en entier au sol, plus de place. Dans les côtes, le bus peine à avancer.

On attend tous le même train :/

Nous sommes séparés avec mon mari. Il est monté à l’avant et moi à l’arrière. Je l’entends engager la conversation avec des chinois. L’une d’eux parle parfaitement anglais. Arrivés à la gare, je les rencontre et apprends que la jeune femme est professeur d’anglais. Elle ne prend pas le même train que nous mais son amie oui. Elle nous aide à trouver le bon quai et le bon wagon. Le train part avec une heure de retard… Nous sommes en “hard seat”. C’est comme ça qu’ils appellent les sièges ici. Notre nuit sera agitée mais un peu moins que la première en train. Moins de fumée, moins de bruit et moins de personnes debouts. C’est déjà ça !

Written by -

1 Comment

  • Marie-claude Grandvuillemin 7 octobre 2018 at 16 h 07 min

    bonjour Charlotte et Kevin ! je suis avec plaisir votre voyage grâce au blog. Quelle aventure géniale ! les photos sont magnifiques et font rêver, les commentaires parfaits. Mais tout n’est pas rose apparemment. Nicolas me raconte aussi … Gardez le moral et la forme pour la suite des aventures ! plus tard vous repenserez surtout aux bons souvenirs. A Lyon il pleut aujourd’hui mais il fait encore doux .
    Je vous embrasse tous les deux.
    Marie-claude (maman de Nicolas)

    Reply
  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Instagram

    • Van life.⠀
⠀
⠀
⠀
#instatravelling #mongolia #mongolie #van #vanlife #gobidesert #travelbloggers #worldtour #voyageursdumonde #exploretheworld #adventure #exploringtheglobe #vanroadtrip #instatrip #travelholic
    • 🇬🇧White Stuppas, such an amazing place even more from the skies.⠀ 🇨🇵 Les White Stuppas, un endroit incroyable surtout vu du ciel. ⠀
⠀
⠀
#drone #whitestuppas #Mongolia #mongolie #amazinglandscape #roadtripinmongolia #sunnyday #droneshot #neverstoptravelling #worldlover #lovemongolia #landscapephotography #blogvoyage #travelbloggers #neverstopexploring
    • 🇬🇧Gobi desert is not only a desert. It's also mountains, rivers and horses of course 😉⠀
🇨🇵 Le désert de Gobi ce n'est pas seulement un désert. C'est aussi des montagnes, des rivières et des chevaux bien sûr 😉⠀
⠀
#mongolia #gobidesert #horses #snow #snowmountain #river #mongolie #greenandblue #beautifuldestination #discoverearth #wanderlust #passionpassport #welivetoexplore #commeuneenviedevoyage
    • 🇬🇧 White stuppas. The sea is gone and it leaves us an amazing landscape. ⠀
⠀
🇫🇷 Les stuppas blancs. La mer s’est retirée et nous laisse un paysage incroyable. ⠀
⠀
⠀
⠀
⠀
⠀
#whitestuppas #mongolia #roadtrip #gobidesert #mongolie #worldtour #amazinglandscape #landscapephotography #PhotoOfTheDay #exploretheworld #travelbloggers #travelphotography #Traveller
    • 🇫🇷 Pataa, notre chauffeur pendant 7 jours dans le⠀
désert de Gobi. 7 jours de pistes dans ce van increvable.⠀
⠀
🇬🇧 Pataa, our driver during our 7 days in Gobi desert. 7 days off-road in this unstoppable van. ⠀
⠀
#van #mongolia #mongolie #offroad #offroading #gobidesert #desertdegobi #russianvan #worldtour #blogvoyage #commeuneenviedevoyage #7days #Driver
    • 🇫🇷 Ici, pas de toilettes à moins de 200m des yourtes. Ah oui j’oubliais il n’y a pas de porte ça permet de faire courant d’air 😉⠀
⠀
🇬🇧 Here, no toilets less than 200m away from the gers. Oh, I forgot to say that there is no door. It’s better for your nose 😂⠀
⠀
⠀
⠀
⠀
#toilet #notoiletpaper #justahole #mongolianlife #oneweekinmongolia #200mistoofar #roadtrip #mongolia #mongolie #photooftheday #nodoor #gers #ger #commeuneenviedevoyage
    • 🇫🇷 Les sourires des enfants sont partout les même, vrais. ⠀
⠀
🇬🇧 Children’s smiles are the same everywhere, true. ⠀
⠀
⠀
#mongolie #child #smile #mongolia #children #sourire #enfant #chameau #camel #mongolianchild #neverstopsmiling #capturethemoment #portrait #picoftheday #lovemongolia #worldtour #rencontres #meeting
    • 🇫🇷 Un peu de hauteur pour mieux apprécier la beauté de ce pays incroyable qu’est la Mongolie⠀
🇬🇧 Flying like a bird, enjoying the beauty of the incredible Mongolian landscapes ⠀
⠀
⠀
⠀
#mongolia #mongolie #drone #dronephotography #dronestagram #droneshot #van #vanlife #ger #mongolianger #travel #worldlover #gobidesert #vantrip #roadtrip #alone #desert #amazinglandscape #amazingmongolia #neverstopexploring #photooftheday
    • 🇫🇷 Un van, des montagnes enneigées et nous.⠀
⠀
🇬🇧 One van, snowy mountains and us.⠀
⠀
⠀
⠀
⠀
#van #mongolia #mongolie #commeuneenviedevoyage #roadtrip #vantrip #amazingview #beautifullandscape #worldlover #lovetravelling #passport #worldtour #worldtour2018
    dolor. Nullam quis, suscipit ultricies Lorem fringilla felis velit,