Islande jour 11 : Fjords de l’Est

A notre réveil, il pleut toujours et vu comme les nuages s’accrochent aux falaises ça risque de ne pas s’arrêter de si tôt !

Borgarfjörður eystri

On remonte vers le nord des fjords de l’Est dans le but d’aller voir des puffins (vous savez ce que c’est maintenant 😉 sinon ici l’article sur les puffins.

Après plus de deux heures de pistes sous la pluie et dans le brouillard, nous atteignons Borgarfjörður eystri un petit village de moins d’une centaine d’habitants. Tout au bout du village, nous trouvons le port et la réserve à puffins. Il y en a des centaines à quelques mètres de nous. Certains protègent leur terrier, d’autres sortent pêcher quelques sardines. Nous restons un bon moment à les observer et les photographier mais le froid a raison de nous et nous rentrons nous réfugier dans un restaurant de la ville, Já Sæll.

Le restaurant est vide comme la majorité des restaurants où nous avons mangé dans ce voyage. Le propriétaire sort de sa cuisine et nous tend une carte. Nous choisissons de goûter une spécialité du pays, le poisson séché. Il est servi avec du beurre salé. La première fois qu’on met un morceau dans la bouche on se demande si ce truc tout sec se mange ! A force de le mâchonner, on finit par sentir le bon goût du poisson et on finit vite notre petite assiette. Viens ensuite le burger d’agneau, un vrai délice !

Le restaurateur vient nous demander si le repas nous a plu et engage la conversation. Il nous explique qu’ici tous les habitants sont polyvalents. Il est lui même pêcheur, restaurateur, pompier et a quelques moutons bien sûr ! Il est né dans ce village et essaie de nous démontrer qu’il y a plein de choses à faire ici. Nous restons à discuter avec lui quelques temps puis nous reprenons la route en direction d’une cascade méconnue : Hengifoss.

Hengifoss

Une belle petite randonnée d’une heure et demi nous emmène à la 3ème plus haute cascade du pays avec ses 188 mètres de haut. Sur le chemin, nous tombons sur une autre cascade plus petite, Litlanesfoss. Les roches qui l’entourent sont en fait des colonnes basaltiques formées par la lave. Peu de monde vient jusqu’ici. En effet, les fjords de l’Est sont peu visités et pour une fois il faut marcher pour rejoindre la cascade. Toutes les autres vues précédemment sont visibles du parking quasiment. Nous profitons de ce moment presque seuls au monde.

Après quelques courses à Egilsstaðir, nous reprenons la route dans les fjords pour dormir à Reyðarfjörður. Un petit appartement cosy nous y attend. Ce sera le meilleur rapport qualité-prix de notre voyage. Nous avons plutôt l’habitude de chambre privée avec salle de bain et cuisine commune mais là nous avons tout rien que pour nous !

Demain on continue notre road trip dans le sud. On espère retrouver le soleil !

Laisser un commentaire