Nouvelle-Zélande

La péninsule de Coromandel

Nous quittons une nouvelle fois Auckland pour nous diriger vers l’Est et rejoindre la péninsule de Coromandel. Nous roulons un peu plus de 3h pour atteindre Hahei et nous garons sur un parking situé à l’extérieur du village. Il n’est pas possible pour les touristes de se garer dans les rues de la bourgade. A la place, il faut soit marcher 35 minutes soit payer 5$ aller/retour/personne pour rejoindre le départ de la randonnée de l’autre côté du village. En bons backpackers que nous sommes; nous décidons de marcher! Nous voyons passer de nombreuses voitures qui pensent pouvoir se garer le long de la route et ainsi éviter la marche ou le bus, mais c’est peine perdue! Chaque véhicule passe systématiquement deux fois devant nous, une fois en direction de notre but et une autre dans l’autre sens pour retourner se garer au même endroit que nous.

Une fois arrivé au départ de la randonnée, il reste 45 minutes de marche pour atteindre la plage de Cathédral Cove, raison de notre détour sur cette péninsule. Le chemin monte et descend sans cesse, pas de plat à l’horizon. Nous terminons par des escaliers bien raides qui nous déposent sur une belle plage de sable fin. Cette fois-ci pas d’hésitation, on se jette à l’eau! Nous restons quelques heures sur la plage à pique niquer, à jouer au tarot et à explorer les formations rocheuses qui ont données le nom au lieu. Une arche gigantesque coupe la plage en deux, terriblement photogénique! Le lieu est très touristique et cela nous change de nos habitudes.

Nous rebroussons chemin jusqu’à la voiture et roulons ensuite vers Hot Water Beach. Pour ceux qui ne parlent pas anglais, cela signifie « la plage d’eau chaude ». Sur place, tous les magasins, bars et cafés proposent de louer des pelles. Pour quoi faire me direz-vous? Et bien pour creuser pardi! La plage est située au dessus d’une réserve d’eau elle même située au dessus d’une chambre magmatique. Lorsque l’on creuse un peu, de l’eau chaude apparaît. La chaleur du magma chauffant l’eau à environ 60°C, il est impossible de laisser ne serait-ce qu’un orteil au fond pendant une minute. Le sport local semble pourtant être de creuser sa propre piscine dans le sable. Comment les gens font-ils pour rester dedans? C’est mystère pour nous. Avant de partir, nous nous demandons si les trous sont rebouchés chaque soir car le lieu ressemble un peu à un champ de bataille avec ses trous creusés un peu partout.

Pour profiter de ce petit bain chaud, il faut venir dans les 2 heures avant ou après l’heure de marée basse. Le reste du temps l’eau de mer recouvre la zone.

Cette petite expérience terminée, nous rejoignons Matamata pour visiter le lendemain pour visiter l’un des lieux de tournage du film le Seigneur des Anneaux.

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.
vel, ut eleifend ultricies Nullam libero id elit. commodo adipiscing