Russie

Les environs de Saint Petersbourg

Les environs de Saint Petersbourg

Aujourd’hui nous visitons le palais de Tsarskoïe Selo aussi appelé le palais de Catherine ou Palais Pouchkine. Situé à 25 km au sud de Saint Petersbourg, il vous faudra prendre plusieurs transports en commun pour vous y rendre, à moins que vous ne choisissiez le taxi ! Pour notre part, nous avons pris le métro de la ligne 2 (bleue) jusqu’au terminus Kouptchino puis le bus 186. Des dizaines de minibus postés à la sortie du métro vous emmènent directement au palais. Nous ne savons pas le prix ni le temps qu’ils mettent mais avec notre budget « backpackers » nous avons pris le bus de ville qui a mis environ une demi-heure avec une dizaine d’arrêts.

Avec un trajet sur votre carte vous pouvez prendre autant de transports différents tant que vous ne dépassez pas 90 min de trajet total. On n’a pas tout compris, ça ne marche pas dans tous les bus.

Nous entrons d’abord dans le parc pour 150 roubles ou 80 en étudiants. Nous découvrons un parc de 300 hectares composé d’un jardin à la française taillé au millimètre et un jardin anglais plus grand mais où la nature est laissée plus libre. Des pavillons tous bien différents sont disséminés dans le parc. Un grand lac embellit les jardins. Des gondoles attendent les touristes pour leur en faire faire le tour.

Nous nous dirigeons ensuite vers la looooongue file qui affiche 2 heures d’attente à partir de ce point. Nous jouons des coudes dans la queue pour ne pas nous faire doubler par les russes et les chinois, dur dur !

On entre enfin et après avoir payé notre entrée 1000 roubles (350 en étudiant) il faut enfiler des chaussons pour fouler les marches du palais. Ici, beaucoup trop de touristes à notre goût. Comme à l’Ermitage, les visiteurs semblent avoir tous pris une visite guidée. Nous nous frayons un passage entre les groupes et pénétrons dans la salle de bal de 846 mètres carrés ! Des miroirs et des dorures comblent chaque centimètres des murs. On se croirait à Versailles.

Nous continuons notre visite par de nombreuses pièces toutes dorées. Dans chacune d’elle, un poêle en faience bleue permettait à Catherine II très frileuse de se chauffer même en été. Nous enchaînons une dizaines de pièces du même type jusqu’à la salle d’ambre où les photos sont interdites. La pièce est entièrement recouverte d’ambre. Ces 6 tonnes de pierres ont été démontées en 1941 par les Allemands pendant le siège de Leningrad (St Petersbourg). En 1978, les soviétiques ont voulu reconstituer la pièce et le coût de la restoration a été largement supporté par les Allemands qui avaient un petit sentiment de culpabilité…

Un tableau montrant la destruction du palais

Au final, pour le temps d’attente et le prix il vaut mieux ne visiter que les jardins sauf si vous prenez une visite guidée. Le prix se justifie peut-être par le fait que le palais ait été presque entièrement reconstruit, la majorité de Tsarskoïe Selo ayant été détruite pendant la seconde guerre mondiale. Le palais est très beau mais nous avons préféré l’Ermitage.

Demain nous quittons Saint Petersbourg pour rejoindre Moscou et visiter la capitale pendant 3 jours. On a hâte !

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.