Nouvelle-Zélande

Queenstown et Wanaka, 2 villes où il fait bon vivre

Après notre dure randonnée de 4 jours, nous partons nous reposer dans la ville de Queenstown. Ce petit coin de paradis est posé sur une portion du lac Wakatipu. Des bars et restaurants bordent les rues. Nous pique-niquons au près de l’eau à côté des canards et des mouettes.

Nos muscles sont encore bien endoloris donc nous ne faisons qu’une petite balade au bord du lac avant de rentrer nous reposer à l’hôtel. Nos amis sont plus téméraires et restent l’après-midi dehors à visiter la ville.

Le soir, nous nous retrouvons devant un bon burger. Ici, tout le monde mange chez Fergburger. La queue pour commander fait une centaine de mètres. Nous attendons presque une heure avant d’obtenir notre repas. Les hamburgers sont immenses mais malheureusement mon mari n’en profitera pas. Il est malade et ne peut rien avaler. Nous rentrons donc rapidement pour qu’il se repose.

Un coucher de soleil à Queenstown
Un coucher de soleil à Queenstown

Le lendemain, notre voiture roule jusqu’à Wanaka. La route est très belle encore une fois.

Nous nous arrêtons aux gorges de Kawarau où a été tournée une des scènes du Seigneur des Anneaux. Avant de bifurquer sur une petite route panoramique, nous apercevons des personnes sautant à l’élastique depuis un pont.

Un surplomb donne une vue plongeante sur les gorges et nous permet de nous poser un moment pour admirer la vue.

Nous roulons ensuite jusqu’à Wanaka et commençons notre visite de la ville par le domaine Rippon qui produit du vin depuis bientôt 5 générations. Une française travaillant sur place nous accueille et nous apprend plein de choses sur la Nouvelle-Zélande et bien sûr sur le vin qu’elle nous fait déguster. Nous goûtons du Sauvignon blanc, du Pinot noir ou encore de l’Osteiner. Seulement 2 hectares de ce cépage poussent dans le monde ; 1 en Allemagne et un ici à Wanaka.

La jeune française nous explique que le vin fabriqué ici est bio dynamique. C’est à dire qu’on ne touche pas à la terre et on laisse faire la nature. La biodynamie ce n’est pas uniquement ne pas utiliser de pesticides c’est aussi laisser les mauvaises herbes pousser et la pluie arroser les vignes. Le bio à côté c’est de la gnognote 😉

Même si la jeune fille nous dit de ne pas comparer avec les vins français nous ne pouvons pas nous en empêcher. Peut-être un peu chauvins, nous trouvons qu’il manque quelque chose. C’est sûrement du sucre ou en d’autres termes du soleil pour les vignes. Nous prenons quelques belles photos de la vue sur le lac depuis la plantation puis nous rejoignons le village pour pique-niquer (et oui encore, ça coûte trop cher les restaurants!)

L’après-midi, ce sera repos pour nous car entre les douleurs encore présentes de la randonnée et l’indigestion d’hier nous n’en menons pas large. Nos amis, toujours très enthousiastes, partent marcher 5h jusqu’au Roys Peak Track. C’est une marche avec 1200 mètres de dénivelé qui vous emmène à un magnifique point de vue sur le lac de Wanaka et les alentours.

Nous les récupérons vers 19h avant de filer à l’hôtel se cuisiner un bon repas. La suite de notre voyage se fera encore plus au nord vers les glaciers !

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.
pulvinar id vel, id neque. non sem, mi, commodo leo quis