Espagne

5 jours à Lanzarote : que faire ?

5 jours à Lanzarote : que faire ?

Nous avons passé 5 jours sur l’île de Lanzarote, une des sept principales îles de l’archipel des Canaries. Elles appartiennent à l’Espagne mais se situent juste à l’ouest du Maroc. Il nous a fallu presque 4h de vol pour rejoindre l’île depuis Lyon.

Je vous donne ici les principaux lieux à voir sur l’île ; les incontournables et d’autres coins qui nous ont beaucoup plu. J’ai réalisé une petite carte en bas de cette page pour vous guider dans l’organisation de votre voyage. A notre avis, 3 jours auraient suffit à visiter la totalité des sites. Sur ma carte, j’ai optimisé les jours afin que les temps de trajets soient les plus courts possible. Lanzarote est toute petite, 60 km du nord au sud et 25 km de large !

Bonne lecture !

Jour 1

  • Le jardin de cactus

On découvre sur un espace réduit une variété incroyable de cactus du monde entier, tous plus surprenants les uns que les autres. La visite est rapide mais vaut vraiment le détour. Sur un sommet du jardin, un moulin se visite en quelques minutes mais il offre une vue panoramique sur le site.

Il n’y a pas besoin de réserver. Entrée 6,5€ ou inclus dans le pass touristique de l’île. Pass touristique de l’île : 3 sites = 23,5€; 4 sites = 29€ ou 6 sites = 37€. Cela vaut vraiment le coup de prendre au moins le pass 3 sites car il regroupe les principales attractions de l’île.

Site du pass

  • Los Jameos del agua

Ici pas de guide et c’est un peu dommage. La visite est courte. Le principal atout du lieu est son bassin naturel à l’intérieur d’une grotte ouverte des deux côtés. L’océan en s’engouffrant dans une fissure, a rencontré la lave en fusion. Un bouchon de vapeur s’est formé et a fait exploser la roche créant ainsi deux cavités. À l’intérieur de ce réservoir, on peut voir des milliers de petits crabes blancs scintillants. Ils ont perdus leur couleur il y a des siècles lorsqu’ils se sont retrouvés enfermés dans l’obscurité de la grotte. Si vous pouvez y aller pour le déjeuner, le cadre est plutôt sympa pour manger un morceau. Entrée 10€ sans pass. S’il y en a un à ne pas visiter du pass, ce serait celui-là.

  • Punta mujeres

Une belle pause entre deux visites. Ce petit village au bord de l’eau s’apprécie à pied surtout lorsqu’on atteint la piscine naturelle dans le centre. La hamburgeseria El pulpo est d’un excellent rapport qualité-prix si vous voulez manger pas cher et sur le pouce. Nous en avons eu pour 12 euros à deux avec une galette de maïs garnie, une assiette de frites et une bouteille d’eau chacun.

  • La Cueva de los verdes

Cette grotte naturelle de 10 km (1 km accessible aux touristes seulement) se visite uniquement par petits groupes et avec un guide. La visite dure 50 min et on ne les voit absolument pas passer ! Notre guide nous a fait serpenter dans un dédale de galeries souterraines superbement éclairées tout en nous expliquant comment elles se sont formées. Une salle de concert y a même été installée. Un immanquable de l’île !

IEntrée 10€ ou avec le pass touristique de l’île.

  • Le mirador del Rio

Un des plus beaux point de vue de l’île que nous n’avons pas vraiment pu apprécier. Une couche nuageuse est venue nous gâcher la vue mais nous avons quand même pu faire quelques photos ! Payant ou accès avec le pass.

  • Le mirador de Guinate

Un peu après Haria, sur la gauche, monte une petite route qui vous mènera à une des plus belles vues de l’île. Nous y étions seuls, cela a peut-être aidé pour la magie du lieu. Bien moins connu que le mirador del Rio mais tout aussi splendide (et gratuit en plus!)

  • Le volcan de la Corona

Si vous avez le temps, vous pouvez vous arrêter à Yé sur la LZ-201 entre le mirador de Guinate et celui de Rio. Garez-vous au petit parking devant l’église et marchez quelques dizaines de mètres sur la route (quand vous regardez l’église il faut prendre à gauche). Un sentier vous mènera tout droit au volcan. Nous avons mis à peine 30 min pour monter au sommet du cratère. Très bon rapport effort/vue 😉

  • Le nord de l’île en passant par Haria

La plus belle route de l’île pour nous c’est celle là. Entre Teguise et Haria, les paysages vallonés changent chaque minute. Les vues plongeantes sur la mer en font un spot photo immanquable.

  • Les villes de Haria et Teguise

Deux petites villes agréables où il fait bon s’arrêter pour flâner entre les maisons toutes blanches. Vous y trouverez quelques bars et restaurants pour vous sustenter sur la route.

  • La playa de famara

Une plage côté ouest parfaite pour admirer le coucher du soleil s’il fait beau ou pour les amateurs de surf. Les vagues n’étaient pas franchement présentes lors de notre visite mais il paraît que ça vaut le coup.

Jour 2

  • Une halte à Femés

Prenez un petit café ou un coca (3,5 euros les deux!) à El balcon de los Femés. La vue est juste inoubliable. Rien de bien mieux à faire dans ce village. Poursuivez votre route.

  • La playa de papagayo

Il vous faudra suivre une route en terre de 6km pour rejoindre un grand parking au pied des plages. Ce sont les plus belles de l’île. Il n’y a plus qu’à choisir votre plage et à trouver un petit coin de sable libre au milieu de la foule. Bonne chance !

Entrée payante pour les plages : 3 euros par voiture.

  • Les salines de Janubio

Fermées lors de notre passage (juillet 2021) mais même si c’est le cas pour vous aussi, vous pourrez les photographier de la route. Les petits monticules blancs que l’on aperçoit sont des amas de sel qui sont ensuite utilisés pour des fêtes sur l’île ou vendus. Elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco et on comprend mieux pourquoi quand on voit les photos.

  • Los Hervideros

Avec l’aide du temps, la mer a creusé des grottes dans la roche. Les vagues viennent se fracasser contre ces falaises noires de façon assez violente. C’est une halte sympathique sur la route d’El golfo.

  • La Laguna Verde

Juste à côté de Los Hervideros se trouve la Laguna Verde. Il s’agit d’un étrange lac vert qui doit sa couleur à la teneur en sel plus importante que celle de la mer morte. Prenez le temps de rejoindre le côté du lac proche de la mer et retournez vous. En face de vous, une montagne rouge, un lac vert et une plage de sable noir. Splendide !

  • Balade insolite vers El Golfo

Sur votre gauche en allant à El Golfo depuis Los Hervideros, vous trouverez une route fermée où l’on devine une falaise déchiquetée. Si vous arrivez à vous garer proche de cette route (champ de lave plus ou moins praticable de part et d’autre du virage) prenez la route fermée à pied et vous ne serez pas déçus. Un sentier parfaitement stabilisé vous emmène vers une plage d’El Golfo. Vous pouvez même rejoindre le village à pied si le cœur vous en dit mais je vous conseille de reprendre la voiture car vous en profiterez sûrement pour dîner et admirer le coucher du soleil.

  • Manger un bon repas à base de poisson frais à El Golfo

Nous avons choisi le dernier restaurant le long de la route avant le cul de sac et nous n’avons pas été déçus. Le service était impeccable, les serveurs aimables et la paella de fruits de mer excellente ! (28 euros pour 2)

  • Le sentier du littoral à El Golfo

Si vous êtes d’humeur sportive ou que vous êtes simplement un peu tôt à El Golfo pour le dîner, promenez-vous un peu sur le sentier du littoral. Il débute à la fin du front de mer juste après les restaurants. Un bon spot pour le coucher du soleil également.

Jour 3

  • Le parc national de Timanfaya

Le coeur de l’île renferme les Montañas del Fuego dans le parque nacional de Timanfaya. Cette zone protégée est accessible uniquement en bus depuis le centre touristique. Le car serpente pendant 40 minutes sur une route en lacets étroite afin de dévoiler les plus beaux panoramas. L’accès au centre touristique est payant (12€) ou accessible avec le pass. Malheureusement, la météo n’était pas avec nous ce jour là mais nous avons profité du restaurant panoramique où on cuisine le poulet à la chaleur du volcan.

  • La Caldera Blanca

Le tour de ce volcan est une jolie randonnée à faire si vous aimer marcher. Il vous faudra environ 3h30 pour faire 10km et environ 330 mètres de dénivelé. Depuis le village de Mancha Blanca, prendre une petite route sur la droite en direction du parc national Timanfaya. Je vous ai mis en photo l’embranchement. Vous pourrez vous garer sur un petit parking un peu plus loin. Sur le sentier, prenez à droite lorsque vous aurez le choix si vous voulez faire le tour du cratère sinon à gauche vous arriverez plus vite au sommet. Attention, il peut y avoir beaucoup de vent au sommet. Pensez au coupe-vent 😉

  • La Geria

Cette zone volcanique a été complètement réhabilitée par l’homme. Des milliers de trous ont été creusés pour y cultiver du raisin. Ce travail colossal ne peut que donner envie de goûter le vin du pays 😋 Vous trouverez de nombreuses « bodega » où on y vend ce fameux breuvage. Nous avons choisi el Griffo car un musée du vin y est accolé. Il ne vaut pas le détour mais si vous êtes dans le coin et que le soleil n’est pas au rendez-vous cela peut vous permettre de vous abriter du vent le temps d’une visite.

Où dormir sur Lanzarote ?

Nous avons choisi une option économique puisque nous avons dormi dans un Airbnb avec chambre privée mais salle de bain et cuisine communes. Cela nous a permis de faire la connaissance de Joy, le propriétaire. Son boulot ? Shaper. C’est à dire qu’il fabrique des planches de surf. Il a eu la gentillesse de nous faire visiter son atelier. Attention, il ne parle qu’espagnol ! L’adresse ici

Nos meilleures adresses de restaurants sur l’île

  • La Cantina à Teguise : resto de tapas, un peu cher mais excellent.
  • Lag-o-mar à Nazaret : une œuvre de Cesar Manrique un artiste du pays qui a beaucoup œuvré pour la conservation du patrimoine. Les tables sont disposées plusieurs grottes dans la falaise dont une principale avec une piscine en son centre.
  • El Diablo : l’attraction touristique de l’île où le poulet est cuit grâce à la chaleur du volcan. La vue du restaurant est imprenable. Attention les desserts sont très chers pour ce que c’est.
  • El Caleton à El golfo pour une vue sur la mer au coucher du soleil en savourant une excellente paëlla.

Carte des principaux sites à voir en 3 jours

J’espère que ce petit aperçu de l’île vous donnera envie de la visiter. À très vite pour la suite de nos aventures !

Written by -

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

Instagram n'a pas retourné le status 200.