Australie

La plus grande île de sable du monde

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour les afficher en grand.

Après notre journée avec les poissons, nous réservons une excursion pour visiter Fraser Island. Il s’agit de la plus grande île de sable du monde, 1 840 km² !

Un camion-bus vient nous chercher sur le point de rendez-vous. L’avant est identique à un camion avec beaucoup de chevaux sous le capot. L’arrière est relié à l’avant de façon similaire aux bus à accordéons qu’on trouve dans les grandes villes. Cet aménagement a été fait pour qu’on puisse voir l’avant du bus ainsi que le chauffeur. Le tout est monté sur de grosses roues de 4×4 qui m’arrivent à l’épaule.

Nous roulons quelques minutes pour rejoindre le ferry qui nous emmène sur l’île en 10 minutes. Notre chauffeur démarre alors le camion et c’est parti pour la conduite sur la plage ! 90 km/h sur du sable avec comme vue la mer à l’infini. Je vous laisse imaginer.

Notre chauffeur et son camion
Notre chauffeur et son camion

Nous roulons jusqu’à une ville protégée par des fils électriques. En effet, ici réside le dingo. Une sorte de chien sauvage qui peut s’avérer très agressif. Il est interdit de les nourrir et même déconseillé de s’en approcher. Nous n’en avons pas vu de la journée même si apparemment il est possible d’en voir sur plusieurs sites.

Un petit en-cas nous attend avec un café ou un thé. Parfait pour démarrer la journée ! Nous roulons ensuite jusqu’au lac Mackenzie, le lieu le plus touristique de l’île. On comprend vite pourquoi. Une étendue bleue transparente bordée d’une plage où le sable est si blanc qu’il éblouit s’offre à nous. En plus c’est un lac d’eau douce parfaitement claire. Attention tout de même, le lac est très profond et la pente est raide. Nous nageons une petite heure avant de remonter dans notre bolide.

Eau transparente
Eau transparente

L’arrêt suivant sera la Central station. C’est là où était installé le camp de bûcheron principal de l’île. Les premiers colons australiens venaient s’approvisionner en bois sur cette île. Notre guide nous montre quelques plantes et nous fait visiter le coin avant de retourner au premier village pour déjeuner.

L’après-midi sera consacrée à la visite des principaux sites le long de la côte est. Notre guide nous propose un tour en avion pour « voir l’île d’en haut ». nous déclinons l’offre faute de budget mais nos amis s’empressent de sauter dans l’avion. Voici les photos de ce vol incroyable.

Nous nous rendons au pied d’une épave échouée sur l’île. Après seulement quelques photos, il se met à pleuvoir. Décidément la pluie ne nous lâche pas dans ce pays ! Cela a le mérite de rendre la vue sur la structure métallique toute rouillée encore plus dramatique

Nous continuons jusqu’aux pinacles. Il s’agit de formations rocheuses allant du jaune au rouge. Nous ne nous attardons pas car la pluie continue.

Dernier arrêt du jour : Elie Creek. D’après les guides, il s’agit d’une rivière dans laquelle on peut se laisser porter par le courant et descendre dans une bouée ou simplement en nageant. En arrivant, nous découvrons un tout petit cours d’eau où des jeunes s’amusent à s’asperger. Rien de fou et ça nous rappelle la rivière dans laquelle nous avions marché au Vietnam. Promis on ne se fera plus avoir ! Nous descendons donc la rivière à pied, de l’eau en dessous des genoux et nous remontons en direction du bus.

Notre journée se termine en roulant sur la plage en sens inverse. Le ferry nous fait traverser la rive et nous rentrons sur la terre ferme. Encore une belle journée au bout du monde !

Written by -

1 Comment

  • Romain 26 avril 2019 at 17 h 36 min

    Superbe ! On prend des notes pour notre prochain voyage 🙂

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Instagram

    Instagram a retourné des données invalides.
    facilisis fringilla Praesent ut quis porta.